Réaction suite à l’Article de la Voix du Midi paru le 7 juin me traitant de « pion »

Je prends aujourd’hui connaissance de l’ article « Sous très haute tension » publié en page 10 du journal La Voix du Midi sorti ce jour en kiosque.

Il y est écrit «Quelques vieux amis (de JL Moudenc) ont trouvé en la candidate centriste Laurence Massat un pion pour faire échec au roi en deux tours».

Je me permets de réagir très vivement, trouvant cette métaphore du « pion » particulièrement choquante, déplacée et injurieuse.

En effet, engagée en politique depuis 2007, au sein de l’UMP puis depuis 2010 au parti radical, 2 fois candidate à de précédentes élections locales, et surtout particulièrement déterminée à défendre mon territoire, mes convictions de centre-droit et à impulser une nouvelle énergie dans notre système politique local, je peux assurer que je ne suis le pion de personne. C’est d’ailleurs bien mal me connaître, moi qui suis unanimement reconnue pour ma détermination, mon indépendance et ma liberté de ton !

D’ailleurs, si j’étais autant « un pion », aurais-je été invitée à participer au débat sur France 3 entre les principaux candidats de cette circonscription (que je vous invite à regarder : vous verrez que « le pion » ne s’en sort pas moins bien que les autres, bien au contraire) ? aurais-je été interviewée dans ObjectifNews TV, le Journal Toulousain TV ou encore TLT, La Dépêche, 20 minutes, l’Opinion Indépendante, Le Petit Journal ?

La Voix du Midi est le seul média local à ne pas avoir accepté de me rencontrer.

A cet égard, s’ils avaient assisté à ma conférence de presse, pris le temps de me rencontrer, ou de me suivre pendant ma campagne, ou même de lire mes communiqués, ils auraient pu juger par eux-mêmes sur des faits avérés, au lieu de proférer des jugements infondés.

Mon objectif est de participer de la reconstruction d’une grande force politique de centre-droit et de faire vivre le pluralisme politique entre PS et UMP. A cet égard, j’ai très activement œuvré au sein du parti radical, avec Jean Iglesis notre président et JJ Bolzan notre secrétaire départemental, pour un rapprochement avec le Nouveau Centre, la Gauche Moderne et le Modem, pour que nous présentions également des candidats communs à cette élection législative.

Mon engagement s’inscrit sur le long terme et je ne suis manipulée par personne comme ce journal l’insinue de façon aussi insultante.

Laurence Massat Guiraud-Chaumeil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s